samedi 22 octobre 2011

" Je suis noire et je n'aime pas le manioc..."


     Coucou les gilz ! 

     Je sais, je sais, ce titre laisse perplexe, mais vous allez lire dans les lignes qui suivent ce qui sera sûrement le seul article que j'oserai qualifier de "militant" de toute la vie du blog, bien que mon but ne soit que de donner mon avis. 
     Je ne suis pas en colère, mais j'en ai marre ras la casquette, je suis en maudit comme on dit au Québec. De quoi ? De cette "gueguerre" entre soit disant filles aux cheveux naturels et défrisés. D'où me vient ce trop plein ? De cet article Cheveux afros : le retour du naturel. J'avoue tout de suite, je ne l'ai pas lu en entier, j'ai lu l'en tête qui m'a saoulé un minimum et j'ai survolé le reste parce que bon...  Voici le fameux en-tête : 


Tendance écolo, retour aux origines ou désir de prendre soin de soi : de plus en plus de femmes noires s'affichent avec leurs cheveux au naturel. Rencontre avec 4 femmes qui ont fait la paix avec elles-mêmes.



 Tendance écolo : Ooooo-kkk, je fais le trie des ordures,  je ne laisse pas le robinet couler quand je me brosse les dents... 
Retour aux origines : cette phrase signifie tellement RIEN à mes yeux que je préfère ne pas la commenter...
4 femmes qui ont fait la paix avec elles-mêmes : je vous garantie que à 25 ans bien assumées, bac + 5 , des "up & down" dans ma vie familiale, sociale et amoureuse... Je viens de finir mes études, bientôt commencer à bosser, et je n'ai jamais été aussi en paix avec moi même et pourtant : JE SUIS DEFRISEE ! 


         Déjà, j'avoue, je n'ai jamais compris après bientôt un an d'aventure capillaire pourquoi on parle de naturelle VS défrisée. J'ai des cheveux défrisés, certes mais ce sont le miens. C'est vrai, j'alterne entre tresses avec rajouts (très, très rarement des tissages) et coiffure avec mes propres cheveux. Je considère que quand je n'ai pas de rajouts je suis naturelle, tout aussi naturelle qu'une "nappy", et voilà, les filles naturelles aussi mettent des tissages et font des tresses avec rajouts et autres crochets braids au gré de leurs humeurs et de leur désir de changement de style... comme moi en fait. 
      
        Qu'est ce qui nous différencie ? L'usage d'un petit pot de défrisant sans soude, que d'ailleurs de nombreuses "naturelles" ont utilisé ? Je vais vous dire : J'ADORE les filles naturelles, ou du moins, ce qu'elles font de leurs cheveux. Je ne me lasse pas de regarder leurs coiffures, leurs techniques d'assouplissement et de lissage sans chaleur, comment certaines d'entre elles gèrent leur transition (parce que ça m'aide à mieux gérer mon stretching entre deux défrisages).  Quand on regarde dans ma barre de blogs à découvrir  il y a plus de blogs de filles naturelles que de filles naturelles/défrisées !  


       Je ne vois que de beaux cheveux dans tout ça et je pense qu'il y a énormément de filles qui veulent vivre leurs cheveux et leurs styles tranquillement autrement que comme un acte militant. J'en témoigne par l'atmosphère sympathique qu'il y a sur de nombreux forums, blogs ou encore pages Facebook. 

         Si tu aimes tant le style naturel, pourquoi tu ne te fais pas un big chop me diriez- vous ?  Parce que, j'ai 25 ans, j'ai bien réfléchi, je suis en paix avec moi même et j'ai décidé de continuer à défriser mes cheveux C'est ce qui convient le plus à la personne que JE veux être, à MON style. J'ai pensé passer au naturel, mais finalement non, franchement, ça ne me correspond pas, mais j'ai récemment encouragé ma soeur et ma cousine à y passer
        
        Je ne vais pas mentir, il y a cette partie de l'article qui est "pas mal" : 

 Il ne faudrait pas non plus tomber dans l'excès inverse qui voudrait qu'une femme noire qui met des extensions ne s'accepte pas. Toutes les femmes ont toujours eu leurs artifices. L'enjeu aujourd'huic'est d'avoir le choix, de balayer lespréjugés (comme cheveu crépu = cheveu sale ou négligé) et de ne plus avoir honte.



            C'est bien vrai tout ça, mais, je continue de penser qu'il y avait d'autres façons de présenter le style "naturel" que comme cela a été fait dans l'intro. On peut parler des naturelles sans forcément les opposer aux défrisées/naturelles, comme on peut parler d'une tendance coupe courte sans l'opposer à une tendance coupe longue, comme on peut parler de chaussures plateformes sans les opposer aux derbys... ce n'est qu'une question de style !  

       Tenez, je fais 1,70 pour 56 kilos mais je m'identifie clairement au style de cette fille aux formes plutôt généreuses, dont je suis le blog quotidiennement Girl With Curves, j'assume pourtant parfaitement la forme de mon corps. Je ne suis ni trop maigre, ni trop grosse, je pense avoir un physique "normal", si tant est que l'on puisse définir la normalité. Cette fille me donne des envies de rondeurs, mais contrairement à mes cheveux avec lesquels je peux jouer à outrance, je ne peux pas me forcer à manger pour prendre ses formes, et puis, tout ce "gras" ira- t-il là où je veux ? 

     Alors, il faut quand même que je parle de ce bout de phrase dans l'intro de Glamour "retour aux origines". Me concernant après 4 ans au Canada et 2 en France, j'ai décidé de rentrer chez moi, au Gabon pour y travailler. Oui, j'ai fini mes études et je savais que je rentrerais chez moi le jour où j'ai mis les pieds à l'aéroport Pierre-Elliot- Trudeau de Montréal ce 29 août 2005.  On me disait " ça te passera tu viens d'arriver" puis plus tard " tu vas partir sans avoir la nationalité ?" et bien non, 6 ans après ça ne m'est pas passé et j'ai une nationalité : je suis gabonaise, j'y suis, j'y rentre. Alors, ne me parlez pas de retour aux origines... Please ! 

   Pourquoi mon article à ce titre ? C'est le titre d'un livre de Gaston Kelman qui dit que l'on peut être noir et ne pas rentrer dans tous les clichés blacks: on peut apprécier l'opérette et non le tam-tam par exemple. Pour la petite histoire j'ai un oncle qui n'aime pas le manioc qu'il a pourtant mangé toute son enfance. 


  Je ne défriserai pas les cheveux de ma fille (quand j'en aurai une, si j'en ai une), parce que d'après moi, ces cheveux ont un potentiel plus important que les cheveux défrisés (niveau option coiffure/style/...). Si je devais revenir en arrière en gardant les connaissances que j'ai maintenant, je ne défriserai pas mes cheveux. Mais ils le sont actuellement, et j'ai bien réfléchi : ils resteront comme ça... même si on ne dit jamais jamais. Oui, j'assume: j'aime les cheveux naturels mais je garde mes cheveux défrisés et non, je n'y vois rien de paradoxal. 
J'aime les chaussures plate formes mais je n'en porterai pas, ça ne me va pas.

   Il n'y a a aucune animosité entre la très grande majorité des blogs que ce soient les naturelles ou les naturelles/défrisées, alors ce serait bien que le "débat" si il en existe un s'arrête, et qu'on limite les oppositions. L'atmosphère y est même plutôt très bonne, on échange beaucoup plus que pour des cheveux. On ne fustige pas les filles défrisées sur les blogs de naturelles et vice versa. Ca ne m'est jamais arrivée en tout cas. Je vais écourter le débats parce que je pourrais rester là des heures! 

   Je vais finir en disant que : 

      Je suis afro, je suis défrisée, je suis black, & beautiful et mon prochain défrisage est dans 10 jours après 4 mois de stretching! 

   Et TOC ! 

8 commentaires:

Bibouille a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Bibouille a dit…

Kk sweety, je suis d'accord avec ton post d'ailleurs j'ai fait un article du genre quelques mois plutôt.
Les gens ont crées un distinction qui n'a pas lieu d'être, les cheveux défrisés peuvent être aussi beaux que les cheveux naturel. Certes il y a des risques en se défrisant mais si une personne le fait le connaissance de cause c'est son choix respectons le. D'ailleurs comme tu le dit pas mal de filles naturelles ont étaient défrisées avant (c'est notamment mon cas je suis en transition vers le naturel mais avant j'étais assoupli) je vois pas pourquoi aujourd'hui elles se permettent de juger les filles défrisées.
Enfin bref j'ai assez perdu mon temps à papotter de cette gueguerre défrisée/naturelle. Une chose est sur restaient in peace se ne sont que des cheveux. En commençant une AC se qu'on cherche avant tout c'est la santé de nos cheveux non alors pourquoi se focaliser sur des débats qui n'ont pas lieu d'être..

Sweetytruth a dit…

Je revendique le droit d'avoir un style qui me convient et me fais plaisir. Qui sait si dans quelques années je ne passerai pas au naturel? pour le moment, je n'en ai pas envie le moins du monde. Je souhaite vraiment que cette gueguerre qui ressort tous les 2 mois arrête. C'est pour ça que j'adore Upgrade, on s'y retrouve toutes sans animosité.
Bonne chance dans ton aventure capillaire! Je te suis !

Tiline a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Tiline a dit…

un big up pour ton post !!!
j'ai adoré et je partage ton opinion ! défrisée vs naturelle, c'est bon on en a soupé ! sinon on a pas fini, colorée vs non colorées, blondes vs brunes pfffffffff
chacune son style ! point et arretons le communautarisme ! une noire qui se défrise ne renie pas ses origine plus qu'une blanche qui se fait une permanente ! stop ça a eu lieu pendant l'esclavage (ptet) mais nous on l'a pas vécu... n'oublions pas, mais tournons la page !

bizzzzzzzzzzzzz

Nounoune a dit…

Ah, je suis comme Tiline, je dis un énorme uuuuuuup pour ton post !

Faut arrêter avec ce vieil argument selon lequel quand on défrise, on est "vendue" ! Tchiiiip !

Sweetytruth a dit…

Merci du soutien les filles !
Vivement qu'on vive en paix TOUTES en paix !

Aggie a dit…

Entierement d'accord avec toi:-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...